Rendez-vous d'informations mutualistes, coopératives et associatives    

z
20-21 octobre 2016- Strasbourg
36e congrès des Scop et SCIC
« Ce congrès est un temps rare et précieux pour rencontrer des coopérateurs et coopératrices de toutes régions, partager ses idées et favoriser l’intercoopération au-delà de son métier. Place à l’audace ! ». Tous les quatre ans, le mouvement des Scop et SCIC démontre le bienfait de ses démarches via un congrès national...
z
24 octobre 2016- Paris
5e Rencontre nationale des collectivités locales autour de l’ES
Ce temps fort annuel du Réseau des collectivités territoriales pour une économie solidaire (RTES) est inscrit « dans la déclaration commune des réseaux de collectivités, “L’ESS, un modèle économique à part entière...
z
2-4 novembre 2016 - Marseille
Semaine économique de la Méditerranée
L’ESS passe par le numérique et la première semaine de novembre sera importante dans le sud de la France, avec le thème, Le numérique...
z
 
:: Tout l'agenda...

 

À LA UNE EN 2014
 


22 décembre 2014
LA SEMAINE du 18 au 24 décembre 2014
Dans son numéro 1584, La Lettre de l’économie sociale revient sur un rapport de Cap Retraite consacré au financement de la dépendance des personnes âgées en situation de perte d’autonomie. La structure d’aide au placement en institution spécialisée tire la sonnette d’alarme : l’organisation actuelle du financement de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), répartie entre l’Etat, les départements et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), n’est pas viable à long terme. Les départements n’affichent en effet pas le même nombre de bénéficiaires de l’APA et certains sont déjà sur le point d’être étouffés par le coût de la dépendance, comme l’Aveyron, dont le budget alloué à cette allocation frôle les 15 %, contrairement à d’autres qui n’y consacrent pas plus de 5 %. Cap Retraite pointe également du doigt le fait que les personnes âgées ne sont pas égales devant les solutions de maintien à domicile, qui comporte pourtant beaucoup d’avantages vis-à-vis d’une solution de placement en maison de retraite : un avantage financier, mais aussi au regard du bien-être de la personne dépendante. L’organisme d’aide au placement en institution livre donc quelques préconisations pour que le maintien à domicile devienne plus aisé dans les années à venir.


11 décembre 2014
LA SEMAINE du 11 au 17 décembre 2014
Dans son numéro 1583, La Lettre de l’économie sociale présente le rapport du Fonds de financement de la couverture maladie universelle (CMU) dressant le bilan du dispositif. Tous les ans, le Fonds CMU établit le coût moyen définitif de la couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) par bénéficiaire pour l’année N – 2 et estime celui de l’année N – 1. La version 2012-2013, mise en ligne le 17 novembre sur le site Cmu.fr, révèle que, si le nombre de bénéficiaires (4,7 millions) est en hausse (4,7 %, tous régimes confondus), les coûts moyens, eux, n’augmentent que très faiblement et ont dans l’ensemble plutôt tendance à baisser, tant en 2012 qu’en 2013. Par ailleurs, si certains organismes peuvent afficher des écarts de remboursements assez importants d’un poste de santé à un autre, les dépenses liées à l’hospitalisation sont quant à elles plutôt homogènes. Cette tendance est encore plus marquée en ce qui concerne les dépenses de ville. Toutefois, la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) de 2013, qui avait modifié le forfait de remboursement de 370 euros en un forfait de 400 euros plafonné à la dépense réelle, a eu des conséquences financières : pour le Fonds CMU, la différence est d’environ 103 millions d’euros.


8 décembre 2014
LA SEMAINE du 4 au 10 décembre 2014
La Lettre de l’économie sociale n° 1582 est revenue sur une étude récemment publiée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) qui dresse un panorama de la place occupée par l’économie sociale et solidaire en France. Il en ressort que les familles du secteur (associations, fondations, coopératives et mutuelles) sont bien implantées en France et génèrent en valeur ajoutée 90 milliards d’euros, soit 5 % de l’économie globale du pays. Par ailleurs, si les quatre familles sont unies par des valeurs et des fonctionnements de gouvernance communs, elles n’en restent pas moins très différentes, notamment sur les secteurs qu’elles recouvrent. Elles ne sont pas non plus égales au regard de leur situation en tant que pourvoyeuses d’emploi ou de leur répartition sur le territoire. Présentes dans les différentes régions françaises, l’ESS est encore assez peu représentée dans les métropoles.


1er décembre 2014
LA SEMAINE du 27 novembre au 3 décembre 2014
La Lettre de l’économie sociale n° 1581 revient sur l’étude menée par l’institut de sondages Ipsos auprès des Françaises. Pourquoi seulement les femmes ? Parce que ce sont elles qui sont, plus que les hommes, impliquées dans les questions de santé, en ce qui les concerne bien entendu, mais également pour leur famille plus ou moins proche. L’Ipsos s’est penché sur les efforts que les Françaises sont prêtes à faire pour continuer à bénéficier du système de santé actuel, sur leur rapport aux actions de prévention et de dépistage, leurs réticences face à la médicine dématérialisée ou encore leurs attentes en matière d’innovations et d’investissements. Les résultats du sondage montrent un lien très fort au système de santé tel qu’il est. Si les Françaises admettent avoir des réserves bien réelles pour un modèle modernisé, elles ne sont cependant pas totalement fermées au changement.


21 novembre 2014
LA SEMAINE du 20 au 26 novembre 2014
Dans son numéro 1580, La Lettre de l’économie sociale revient sur le rapport remis par le parlementaire en mission, Yves Blein, chargé d’enquêter sur les mesures de simplification destinées à faciliter et à améliorer les principes de gouvernance et les démarches des associations. Le député du Rhône propose cinquante mesures à mettre en œuvre le plus rapidement possible afin de simplifier la vie des structures associatives. Ces dernières pourraient ainsi faire preuve d’une plus grande efficacité, notamment auprès des collectivités territoriales, en se concentrant sur leurs projets plutôt que sur des démarches administratives fastidieuses, pour lesquelles elles ne disposent pas toujours des ressources humaines nécessaires ou adaptées. Parmi les propositions émises, on retrouve une modification de la gouvernance du milieu associatif visant à simplifier grandement les échanges et la transversalité. Par ailleurs, en ce qui concerne les formalités administratives, Yves Blein suggère de dématérialiser tout ce qui ne l’a pas encore été et de faciliter autant que possible les demandes, comme la visibilité corollaire des associations sur leurs subventions et leurs financements.


18 novembre 2014
LA SEMAINE du 13 au 19 novembre 2014
Dans son numéro 1579, La Lettre de l’économie sociale se penche sur le rapport concernant les simplifications nécessaires à mettre en place dans le monde associatif, remis début novembre par Yves Blein, parlementaire en mission. Les associations sont au nombre de 1,3 million en France, emploient 1,8 million de salariés et ont rassemblé un budget de 85 milliards d’euros en 2014 : leur poids dans l’économie n’est donc plus à démontrer.
Le rapport propose une liste de cinquante mesures qui, si elles étaient appliquées, pourraient faire tomber des barrières inutiles. L’un des problèmes majeurs rencontrés par ces structures concerne leur financement et leurs demandes de subvention, une formalité extrêmement complexe pour la plupart de celles qui ne disposent pas d’une équipe formée à ce genre de démarche. L’une des solutions avancées par le rapport consisterait à créer un dossier de subvention unique et à homogénéiser les besoins documentaires des financeurs publics. Par ailleurs, les associations ayant une visibilité souvent médiocre quant à leur financement, il est conseillé pour les financeurs de procéder à des versements pluriannuels et de prévenir la structure concernée du non-renouvellement d’une convention au minimum six mois avant l’échéance.


7 novembre 2014
LA SEMAINE du 6 au 12 novembre 2014
La Lettre de l’économie sociale revient, dans le numéro 1578, sur les conclusions d’une étude menée par Développements et Humanisme. Cette Scop, spécialiste de l’analyse et de l’accompagnement de projets, a suivi pendant trois ans une quinzaine d’entreprises mises en place par des jeunes, afin de déterminer leurs atouts, les différents accompagnements dont elles ont pu profiter, leur aptitude à fonctionner sur du long terme et l’impact qu’elles ont pu avoir sur les territoires concernés. Le rapport « Economie sociale et solidaire – Des jeunes créent et développent des activités économiques : quels atouts, quels impacts, quels besoins de soutien ? » met en lumière, dans la rubrique « On en parle », le fait que tous les projets étudiés répondaient à un besoin social réel. Qu’il s’agisse d’emplois, de transmission des bonnes pratiques ou de mieux vivre ensemble, ils ont également tous eu, d’une manière ou d’une autre, un impact positif. L’étude révèle en revanche qu’en matière de financement les décideurs restent frileux, malgré une capacité à innover évidente. En outre, les dispositifs de soutien, s’ils sont utiles pour définir le cadre du projet, n’aident pas à pallier les insuffisances financières ou techniques qu’ils révèlent par ailleurs.


31 octobre 2014
LA SEMAINE du 30 octobre au 5 novembre 2014
Dans son numéro 1577, La Lettre de l’économie sociale revient sur le Sommet international des coopératives qui s’est achevé à Québec le 9 octobre, après quatre jours de débats et d’échanges sur le thème de l’innovation. Près de 3 000 représentants du mouvement coopératif se sont réunis à cette occasion pour proposer des solutions afin de répondre aux enjeux de la sécurité alimentaire, de la crise de l’emploi et de l’accès aux soins et aux services de santé. Jean-François Jouffray, vice-président du Crédit mutuel Ile-de-France, participait à l’événement et nous livre ses conclusions dans la rubrique « On en parle ». Selon lui, le mouvement coopératif, innovant sur toutes ces questions, devrait néanmoins revoir son fonctionnement pour plus de transversalité entre ses secteurs, de façon à favoriser une meilleure efficacité et un développement conjoint. Il souligne aussi l’équilibre apporté aux territoires par les coopératives et revient sur les questions agricoles et de gouvernance dans les coopératives financières, avant de traiter la question de l’emploi.


24 octobre 2014
LA SEMAINE du 23 au 29 octobre 2014
Cette semaine, La Lettre de l’économie sociale (n° 1576) s’intéresse au Bipess, un outil conçu pour l’auto-évaluation des structures de l’ESS, dont une nouvelle version est proposée par le département d’Ille-et-Vilaine et la région Bretagne aux associations, coopératives et mutuelles locales. Véritable indicateur de progrès des entreprises de l’économie sociale et solidaire, le Bipess se présente sous la forme d’un questionnaire permettant à toute structure du secteur de mieux connaître l’impact économique, social, environnemental et citoyen de ses activités. La rubrique « On en parle » détaille la version 2.0 de ce questionnaire et souligne l’intérêt, pour les entreprises de l’ESS, d’entrer dans une démarche d’évaluation.


20 octobre 2014
LA SEMAINE du 16 au 22 octobre 2014
Le numéro 1575 de La Lettre de l'économie sociale présente les conclusions d'une étude sur la santé financière des acteurs de l'ESS, menée par le réseau des chambres régionales de l’économie sociale et solidaire (Cress) et France Active auprès des dirigeants des structures du secteur. Objectif de cette nouvelle enquête : mieux connaître le modèle économique des mutuelles, des associations, des fondations et des coopératives, analyser les mutations en cours et leur proposer des pistes pour s’adapter. Les extraits que La Lettre met en avant portent sur les ressources financières dont disposent ces structures, et notamment la part des subventions publiques, et les moyens mis en place par les acteurs pour résoudre leurs difficultés de trésorerie. 


14 octobre 2014
LA SEMAINE du 9 au 15 octobre 2014
La rubrique « On en parle » du numéro 1574 de La Lettre fait le bilan pour l’année 2013 de l’emploi dans l’économie sociale et solidaire, secteur où le nombre de salariés continue à progresser avec un rythme de croissance supérieur à celui du secteur privé. Les chiffres rassemblés et présentés par l’association Recherches et Solidarités (R&S) détaillent les évolutions pour les différentes branches de l’ESS (associations, fondations, mutuelles et coopératives), montrant la spécificité de la situation de chacune d’entre elles. De manière générale, la tendance a été au ralentissement de création de postes et d’entreprises après la crise de 2008, avec une reprise plus marquée depuis la fin de l’année 2013.


7 octobre 2014
LA SEMAINE du 2 au 8 octobre 2014
La Lettre de l’économie sociale s’arrête dans son numéro 1573 sur un phénomène méconnu et sous-estimé en France : l’illettrisme, qui concerne pourtant 2,5 millions de personnes, soit 7 % de la population âgée de 18 à 65 ans. Il s’agit de personnes ayant été scolarisées, mais qui ne maîtrisent pas les compétences de base en calcul, en lecture et en écriture. Des compétences pourtant essentielles dans notre société pour être autonome dans des situations simples de la vie quotidienne. Ainsi, l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) agit aux côtés d’autres organismes, dont le Syndicat de la presse sociale, et veut donner un coup d’accélérateur à la mobilisation.


26 septembre 2014
LA SEMAINE du 25 septembre au 1er octobre 2014
Le moral des responsables associatifs s’est légèrement dégradé au cours des derniers mois, constate Recherches et Solidarités (R&S) dans son dernier baromètre « Les associations face à la conjoncture ». En cause : la perception de leur situation financière, qu’ils jugent majoritairement préoccupante et qui passe désormais au premier rang de leurs sujets d’inquiétude, devant les ressources humaines bénévoles et l’évolution des politiques publiques. Le réseau d’experts s’est également penché sur la question de l’emploi : après trois trimestres de hausse l’an passé, notamment grâce au dispositif des emplois d’avenir, le premier trimestre 2014 marque un léger retrait (– 0,1 %). Retrouvez une présentation d’ensemble des conclusions de cette étude dans La Lettre de l’économie sociale n° 1572.


19 septembre 2014
LA SEMAINE du 18 au 24 septembre 2014
Cette semaine, la rubrique « On en parle » de La Lettre (n° 1571) s’interroge sur l’égalité hommes-femmes dans l’économie sociale et présente pour cela des extraits d’un « working paper » publié en juillet 2014 par le laboratoire d’idées Pour la solidarité (PLS). Ce think tank dresse un bilan critique de l’ESS en opposant ses utopies à ses pratiques : selon lui, l’égalité professionnelle est loin d’être assurée. Si les femmes représentent deux tiers des salariés du secteur, elles occupent généralement des postes éloignés des instances dirigeantes. Mais le travail du laboratoire vise surtout à mettre en lumière les progrès et les initiatives qui se développent actuellement dans ce domaine, avec le combat engagé de femmes et d’hommes de l’ESS pour plus de parité, la récente mise à l’agenda de la thématique du genre et les pratiques innovantes de certains acteurs.


15 septembre 2014
LA SEMAINE du 11 au 17 septembre 2014
Le numéro 1570 de La Lettre de l’économie sociale présente les chiffres clés 2013 de l’ESS à la Réunion, publiés par la chambre régionale de l’économie sociale (Cres) de l’île. Cette étude dresse un état des lieux synthétique sur les évolutions du secteur, qui représentait en 2011 un emploi sur onze et plus de 23 300 salariés. Trois grandes tendances se dégagent : un ancrage territorial fort dans les communes de plus de 20 000 habitants, où sont concentrés 91 % des structures et 94 % des effectifs de l’ESS ; une augmentation de l’emploi dans l’action sociale et une baisse des effectifs dans la santé ; une structure de l’emploi fragilisée par la baisse du nombre de CDI et la forte proportion de temps partiels.


5 septembre 2014
LA SEMAINE du 4 au 10 septembre 2014
La Lettre de l’économie sociale n° 1569 revient sur les souhaits exprimés par le Mouvement associatif, anciennement Conférence permanente des coordinations associatives (CPCA), porte-voix du secteur. A l’occasion de l’assemblée générale de la fédération, Nadia Bellaoui, présidente, a rappelé l’importance de la contribution des associations à la société : « Plus qu’un statut, l’engagement associatif est producteur d’utilité sociale. La lutte contre la pauvreté, la réforme des rythmes scolaires, la protection des consommateurs, la lutte contre les violences faites aux femmes, la prévention de la délinquance, la politique de la ville : aucune de ces politiques publiques qui sont aujourd’hui au cœur de l’action du gouvernement ne peut être mise en œuvre ni trouver un commencement de réalité pour nos concitoyens sans les associations. »


29 août au 3 septembre 2014
LA SEMAINE du 28 août au 3 septembre 2014
La Lettre de l’économie sociale revient cette semaine après une pause estivale et présente, dans le numéro 1567, le panorama « La France bénévole en 2014 », réalisé par l'association Recherches et Solidarités et son réseau d’experts. Si le nombre de bénévoles continue à progresser en France – il est passé de 11,5 millions à 12,5 millions entre 2010 et 2013 –, le bénévolat et ses formes évoluent. Ainsi, les Français sont de plus en plus nombreux à agir ponctuellement, en fonction de leurs disponibilités. L’engagement peut être multiple et se révèle motivé par l’utilité sociale et les actions concrètes, ainsi que par l’épanouissement personnel et l’acquisition de compétences. L’enquête répond aux multiples questions soulevées par ces changements : Qu’en pensent les bénévoles eux-mêmes ? Comment vivent-ils ces évolutions ? Quels enseignements les associations et les organismes chargés de les accompagner peuvent-ils tirer de l’expérience et du ressenti des bénévoles ?


21 au 27 août 2014
LA SEMAINE du 21 au 27 août 2014
La Lettre de l’économie sociale revient cette semaine après une pause estivale et présente, dans le numéro 1567, le panorama « La France bénévole en 2014 », réalisé par l'association Recherches et Solidarités et son réseau d’experts. Si le nombre de bénévoles continue à progresser en France – il est passé de 11,5 millions à 12,5 millions entre 2010 et 2013 –, le bénévolat et ses formes évoluent. Ainsi, les Français sont de plus en plus nombreux à agir ponctuellement, en fonction de leurs disponibilités. L’engagement peut être multiple et se révèle motivé par l’utilité sociale et les actions concrètes, ainsi que par l’épanouissement personnel et l’acquisition de compétences. L’enquête répond aux multiples questions soulevées par ces changements : Qu’en pensent les bénévoles eux-mêmes ? Comment vivent-ils ces évolutions ? Quels enseignements les associations et les organismes chargés de les accompagner peuvent-ils tirer de l’expérience et du ressenti des bénévoles ?


11 juillet 2014
LA SEMAINE du 10 au 16 juillet 2014
Le succès des sociétés coopératives et participatives (Scop) ne se dément pas. Les initiatives de reprise d’entreprises en Scop par les salariés se multiplient, à l’image de la librairie Les Volcans à Clermont-Ferrand ou des Fralib dans les Bouches-du-Rhône, confirmant la pérennité et la performance de ce modèle. Selon les chiffres clés de la Confédération générale des Scop (CGScop) repris cette semaine dans La Lettre de l’économie sociale (n° 1566), le nombre de créations de Scop est en hausse : le secteur de l’économie sociale et solidaire comptait 263 Scop et près de 2 000 emplois supplémentaires fin 2013. De plus, le projet de loi relatif à l’ESS vient encourager la reprise en Scop par les salariés.
Ce numéro de La Lettre est le dernier de la saison. Nous vous souhaitons à tous de bonnes vacances et vous donnons rendez-vous le 21 août pour le numéro 1567.


8 juillet 2014
LA SEMAINE du 3 au 9 juillet 2014
La Lettre de l’économie sociale (n° 1565) revient sur les résultats de la troisième édition du baromètre annuel concernant les Français et la préparation à la retraite, « Comment inverser les courbes ? », réalisé auprès de 4 000 personnes par le cabinet d’audit et de conseil Deloitte et administrée par l’institut Harris Interactive. L’enquête s’intéresse à la perception des Français sur ce sujet, à leur état d’esprit, à leurs préoccupations et à leur niveau de préparation.


26 juin 2014
LA SEMAINE du 26 juin au 2 juillet 2014
La population française connaîtra dans les années à venir une importante progression en âge avec l’arrivée à la retraite des générations du baby-boom et l’augmentation de l’espérance de vie. Le numéro 1564 de La Lettre de l’économie sociale revient sur le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement. A la suite de la demande du Premier ministre, le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a rendu un rapport sur le sujet. La Lettre en présente cette semaine les recommandations.


13 juin 2014
LA SEMAINE du 12 au 18 juin 2014
Malgré l’adoption récente du projet de loi relatif à l’économie sociale et solidaire en première lecture à l’Assemblée nationale – un signe de reconnaissance pour le secteur –, Philippe Launay, président du Syndicat des employeurs associatifs de l’action sociale et médicosociale (Syneas), s’inquiète de la fragilité de cette avancée : dans une tribune publiée dans La Lettre de l’économie sociale (n° 1562), il formule des propositions pour consolider le secteur et mieux identifier la place des professionnels de l’action sociale et médicosociale en son sein. Il appelle ainsi à lancer le débat sur l’avenir de cette branche et à interroger son évolution et les conditions de son développement. Pour Philippe Launay, le Syneas doit s’impliquer dans cette réflexion, car elle ne dépend pas uniquement des pouvoirs publics, mais aussi du volontarisme des acteurs concernés.


6 juin 2014
LA SEMAINE du 5 au 11 juin 2014
Comment se portent les associations ? Fragilisées par la crise économique, elles restent dynamiques, malgré les difficultés liées à la conjoncture et à la diminution des subventions publiques. Chaque trimestre, l’association Recherches et Solidarités (R&S) publie un baromètre de la situation du secteur. Dans sa dernière enquête, publiée en avril dernier, elle confirme la dynamique de création d’associations observée de septembre 2012 à août 2013. Cette progression se révèle toutefois inégale, avec une nette hausse dans le médicosocial et le sport et une baisse dans les domaines de la culture et de l’aide à domicile. La Lettre de l’économie sociale de cette semaine (n° 1561) présente les résultats de la note de conjoncture réalisée par R&S.

30 mai 2014
LA SEMAINE du 30 mai au 4 juin 2014
La Lettre de l’économie sociale de cette semaine (n° 1560) propose de découvrir le dernier rapport de l’Institut Montaigne, intitulé « Pour une fonction publique audacieuse et “business friendly” ». Ce document formule quatre axes de propositions concrètes pour mieux associer les 5,5 millions d’agents publics à la compétitivité de la France, en s’appuyant sur l’expérience des entreprises qui interagissent avec eux au quotidien. Afin d’y parvenir, les auteurs proposent des solutions, dont une partie repose notamment sur la gestion des ressources humaines pour la modernisation de l’action publique.

23 mai 2014
LA SEMAINE du 15 au 21 mai 2014
Le numéro 1559 de La Lettre de l’économie sociale s’intéresse au projet de loi relatif à l’ESS adopté le 20 mai dernier en première lecture à l’Assemblée nationale, par 314 voix sur 479 votes exprimés. A lire : les mots de Valérie Fourneyron, secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, la composition de son cabinet et les principales mesures contenues dans le projet de loi.

9 mai 2014
LA SEMAINE du 15 au 21 mai 2014
La Lettre de l’économie sociale de cette semaine présente les conclusions du baromètre pénibilité réalisé par le cabinet d’audit Atequacy. Menée du 17 février au 14 mars 2014 auprès de deux cents entreprises françaises d’un effectif supérieur à cinquante personnes et de tous secteurs, l’enquête fait le point sur le niveau d’application des mesures anti-pénibilité au sein des entreprises. Suivent-elles le rythme imposé par la réforme ? Comment appréhendent-elles les nouvelles obligations de la loi du 20 janvier 2014 ? Si les entreprises sont de plus en plus nombreuses à appliquer ces mesures, le manque d’information semble être le premier frein à une réelle amélioration.


6 mai 2014
LA SEMAINE du 8 au 14 mai 2014
Les entreprises emploient de plus en plus de travailleurs handicapés. S’ils sont en moyenne 4,5 % dans celles de plus de vingt salariés, il reste des efforts à fournir pour atteindre le taux de 6 % fixé par la loi du 11 février 2005, dont le texte autorise les sociétés à s’acquitter de 50 % de cette obligation en sous-traitant des activités au secteur protégé (Esat) et adapté (EA). Une solution adoptée par 45 % des entreprises. La Lettre de l’économie sociale de cette semaine (n° 1557) présente les résultats du baromètre « Entreprise, osez l’Esat-EA », réalisé par le groupe de protection social Humanis. L’étude apporte une meilleure connaissance de ces structures et de leur mode de collaboration avec les entreprises.

25 avril 2014
LA SEMAINE du 24 au 30 avril 2014
La Lettre de l’économie sociale de cette semaine (n° 1555) présente les principaux enseignements d’une enquête sur la perception et les projets des élus locaux en matière de logement social, dégagés par Emmanuel Rivière, directeur du département stratégie d’opinion de TNS Sofres. Un avis que vient compléter un sondage Ifop de janvier dernier, présenté en même temps que le rapport de la Fondation Abbé Pierre. Les résultats montrent que 94 % des élus français considèrent le mal-logement comme un problème important dans le pays.

17 avril 2014
LA SEMAINE du 17 au 23 avril 2014
Les mutuelles font partie de l’économie sociale et solidaire (ESS), au même titre que les associations et les coopératives. Ainsi, le projet de loi sur l’ESS, qui devrait être débattu en première lecture à l’Assemblée nationale à partir du 28 avril, marque une étape importante dans l’histoire du secteur. Au cours des travaux préparatoires, le Groupement des entreprises mutuelles d’assurance (Gema) avait eu l’occasion de s’exprimer sur la reconnaissance et la promotion de l’ESS. Il a à nouveau abordé la question lors de la présentation de son bilan annuel. La Lettre n° 1154 présente la position du Gema sur la politique en faveur de l’ESS et de la démocratie sociale.

14 avril 2014
LA SEMAINE du 10 au 16 avril 2014
Faiblesse des salaires, emplois aidés, amateurisme… : vous arrêterez-vous aux idées reçues sur le secteur associatif ? Sinon, il y a aussi les chiffres : 1 800 000 salariés, soit 9 % de la population active, 3,2 % du PIB, l’équivalent du secteur de l’agriculture et des industries agricoles et alimentaires et une activité de 85 milliards d’euros. Certes, le Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation (Fonjep) et le réseau associatif reconnaissent qu’il reste des « opportunités mal exploitées », mais ils sont conscients de la nécessité d’être « plus lisibles, plus forts et plus fiers » au regard des enjeux de l’emploi associatif des prochaines années. Ainsi, le Fonjep propose une série de recommandations pour y parvenir, dont La Lettre n° 1553 se fait l’écho.

4 avril 2014
LA SEMAINE du 3 au 9 avril 2014
La Lettre de l’économie sociale se penche cette semaine sur les résultats d’une étude sur la qualité de vie au travail dans le secteur de l’ESS, lancée par la mutuelle Chorum, avec le soutien technique de l’Institut CSA. Menée fin 2013, l’enquête a réuni un échantillon de 6 261 personnes, salariés et dirigeants travaillant sur tout le territoire français. Le fort sentiment d’appartenance des acteurs à leur milieu professionnel est l’enseignement que l’on en retiendra, puisque 85 % des salariés et 92 % des dirigeants souhaitent poursuivre leur carrière dans l’ESS.

27 mars 2014
LA SEMAINE du 27 mars au 2 avril 2014
Le projet de loi pour l’adaptation de la société au vieillissement doit être présenté le 9 avril 2014 en conseil des ministres. Aides financières et techniques, adaptation des logements, transparence des tarifs seront notamment abordés par le texte. Dans ce contexte, Cap retraite, organisme français de service de conseil en maison de retraite, publie son premier observatoire sur la question du vieillissement en France. L’étude analyse la situation de l'offre en maisons de retraite, la prise en charge médicale ainsi que le coût de l'hébergement à l'échelle régionale et départementale.

21 mars 2014
LA SEMAINE du 13 au 19 mars 2014
Le numéro 1551 de La Lettre de l’économie sociale publie les principaux enseignements de deux études réalisées par l’Observatoire national de l’action sociale décentralisée (Odas) : « Les villes et le vivre-ensemble » et « Les villes et le lien social ». A l’approche des élections municipales, ces travaux confirment que la priorité des maires est avant tout la promotion du vivre-ensemble, donnant ainsi tout son sens au triptyque républicain, car « si la liberté et l’égalité sont l’affaire de l’Etat, la fraternité est avant tout du ressort du local ».

13 mars 2014
LA SEMAINE du 13 au 19 mars 2014
La Lettre n° 1549 vous invite à découvrir la synthèse des trente-trois recommandations pour les coopératives et les mutuelles formulées par l’Institut français des administrateurs (IFA) dans un guide sur la gouvernance, dont nous avions parlé dans notre numéro 1547. L’objectif des travaux réalisés par l’IFA est de proposer une méthode pour mettre en pratique dans les structures de l’économie sociale et solidaire les valeurs spécifiques au secteur.

7 mars 2014
LA SEMAINE du 6 au 12 mars 2014
« Au quotidien, associations et collectivités travaillent à accompagner, à aider les plus démunis, que ce soit en termes d’emploi, de logement, de santé, etc., mais se connaissaient-ils entre eux ? », s’interroge Benoît Cailliau, président du conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) des Pays de la Loire. « Aujourd’hui, certains pourront dire : oui, répond-il. Cette simple connaissance mutuelle est déjà à elle seule source d’enrichissement et pose les bases de futurs échanges. » Une connaissance rendue possible grâce à des initiatives destinées à rassembler les acteurs de l’ESS. La Lettre de l’économie sociale présente deux d’entre elles dans son numéro de cette semaine (n° 1548).

3 mars 2014
LA SEMAINE du 27 février au 5 mars 2014
Gouvernance démocratique, non-lucrativité, confiance et respect entre les membres, engagement envers la communauté, ancrage dans les territoires, gestion à long terme font partie des principes appliqués au fonctionnement des coopératives et des mutuelles. L’Institut français des administrateurs a publié un guide qui propose aux organismes de l’ESS de les mettre en pratique. La Lettre de l’économie sociale n° 1547 revient sur ces propositions.

21 février 2014
LA SEMAINE du 20 au 26 février 2014
Le projet de loi Pinel, relatif au commerce, à l'artisanat et aux très petites entreprises, a été adopté le 18 février, en première lecture, à l'Assemblée nationale. Ce texte, qui envisageait au départ de limiter l’activité des auto-entrepreneurs, avait suscité la colère d’une partie d’entre eux, rassemblés dans le mouvement des « Poussins ». Et ils peuvent se réjouir : la loi adoptée intègre leurs revendications. Elle devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2015, à l’issue de son parcours législatif. La Lettre de l’économie sociale n° 1546 consacre un article à ce sujet. L’adoption de la loi fixant les objectifs de l’aide au développement est également abordée.

13 février 2014
LA SEMAINE du 13 au 19 février 2014
Quel est le point commun entre les Entrepreneurs solidaires du Centre Isère, le groupe Archer dans la Drôme et La Courte Echelle dans les Bouches-du-Rhône ? Les trois structures sont des pôles territoriaux de coopération économique (PTCE), une sorte de pôle de compétitivité dédié à l’économie sociale et solidaire et reconnu par le gouvernement. La Lettre n° 1545 vous propose de les découvrir grâce à la présentation du Coorace, le réseau national de l’ESS. Ces groupements d’acteurs sur un territoire, associés à des TPE-PME, à des collectivités locales, à des centres de recherche et à des organismes de formation, mettent en œuvre une stratégie commune et continue de coopération et de mutualisation au service de projets économiques innovants de développement local durable.

7 février 2014
LA SEMAINE du 6 au 12 février 2014
La Lettre de l’économie sociale (n° 1544) publie cette semaine les conclusions du rapport sur « l’évaluation de l’ESS », remis à Benoît Hamon, ministre de l’Economie sociale et solidaire, par Philippe Frémeaux, ancien patron de l’hebdomadaire Alternatives économiques. Celui-ci recommande de développer de nouveaux indicateurs de richesse, autres que le PIB, pour évaluer le bien-être social, de mieux identifier le champ de l’ESS et ses spécificités et, enfin, de jauger l’utilité sociale des organisations de l’ESS.

3 février 2014
LA SEMAINE du 30 janvier au 5 février 2014
« Mettre en place un pôle territorial de coopération économique où seront présents tous les acteurs de la chaîne de production, de la distribution, de la consommation, du traitement des déchets produits et de l’utilisation », c’est ce que propose Marie-Martine Lips, présidente de la chambre régionale de l’économie s

 

 

ARCHIVES
2015 2014 2013 2012 2011 2010
Revenir à l'année 2016